Maxime Beaumont est licencié au club de canoë-kayak de Boulogne-sur-Mer, où il est né.

Il a déjà participé à trois Jeux olympiques (2012, 2016 et 2020), en ramenant notamment la médaille de bronze aux Jeux de Rio en 2016, dans la catégorie de course en ligne K1 200m.

Il est le capitaine de l’équipe olympique et paralympique  Pas-de-Calais.

Maxime Beaumont portera la Flamme 2024

Le relais de la Flamme est un moment phare et très attendu des Jeux.

A partir du 8 mai 2024, 11 000 porteurs de la Flamme se relaieront pour célébrer l’arrivée des Jeux olympiques et paralympiques en France.

Ses dernières distinctions

  • Capitaine de l’équipe olympique et paralympique Pas-de-Calais depuis 2016
  • A obtenu le quota pour les jeux de Paris 2024
  • 2023 : Participation aux championnats aux Jeux européens (5ième en demi-finale en K4 500m ) et participation aux championnats du monde
  • 3ième aux championnats européens 2022 K4 500m
  • 9ième aux Jeux olympiques de Tokyo en K1 200m
  • Médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Rio 2016 en K1 200m

Pour un total de 17 médailles en coupe du monde et 7 médailles européennes. 

6 questions à Maxime Beaumont

 

Depuis quand êtes-vous membre de l’équipe olympique et paralympique du PDC ? 

Je suis membre depuis très longtemps, je ne sais plus la date exacte mais cela fait plus de 10 ans ! J’en suis le capitaine depuis 2016 :)

En quoi le département vous aide-t-il concrètement ? 

Il m’aide considérablement ! Il m’apporte une aide financière afin que je puisse optimiser ma préparation: stages, matériel sont entre autres les domaines financés. Il anime également un réseau avec les sportifs de haut niveau présents sur le territoire. Ça nous permet de nous rencontrer, d’échanger, de progresser plus vite en utilisant les expériences de chacun. Enfin, cela nous permet entre sportifs de se connaître et lors de gros événements comme les JOP, nous pouvons même nous soutenir les uns les autres.

Quelles sont les contraintes que vous rencontrez dans la pratique de votre sport et qu’est-ce que ça change d’être membre de l’équipe olympique et paralympique du PDC ?

La principale contrainte est le financement de ma saison ! Le kayak n’est pas un sport très médiatique. Le département participe au financement de mon budget et me permet à travers différentes actions de rencontrer des élus, des partenaires qui peuvent directement et/ou indirectement m’aider.

Aujourd’hui, pouvez-vous vous consacrez à 100% à votre sport ?

Non ! Mais je suis plutôt bien loti.

Quel lien/quelle histoire entretenez-vous avec le Département du PDC ? 

C’est mon territoire ! Je suis licencié au club de Boulogne sur mer (62) depuis 91, soit plus de 30 ans ! Cela n’aurait pas été possible sans la politique en matière de sport que le département a. En effet, le Pas de Calais mise sur le sport depuis longtemps ! Auprès des sportifs de haut niveau mais aussi auprès des clubs. Ils participent à de nombreux événements et véhiculent les belles valeurs du sport. Je participe à cette dynamique dès que cela m’est possible.

Quels sont vos objectifs à court/long terme pour les compétitions à venir ?

Le monoplace 200m était ma distance de prédilection mais ce n’est plus olympique. Je me suis donc reconverti sur 500m. Cette année, j’aimerais entrer dans le top 6 mondial et européen en kayak 4 places 500m. Ensuite, j’aimerais gravir les échelons pour aller chercher une médaille olympique à Paris en 2024.

Carte Maxime Beaumont

Téléchargement
Taille: 1.15 Mo Extension: pdf Publié le 11 Jan. 2024